Culture /

Livre et édition

Si, dans le domaine du livre et de l’édition, les liens entre la France et l’Argentine sont anciens et profonds – héritage de la diffusion des idéaux de la Révolution française et des grands philosophes français qui ont permis à la France de bénéficier d’une forte influence en Argentine -, ils n’en sont pas moins dynamiques et actuels. Jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale, Victoria Ocampo – avec la revue Sur et les éditions du même nom – et Roger Caillois – avec Les lettres françaises publiées à Buenos Aires puis la collection La croix du sud de Gallimard – ont forgé un pont intellectuel entre nos deux pays et permis la diffusion de nos plus grands auteurs. La France a, par ailleurs, accueilli nombre d’intellectuels et d’artistes argentins lors de la dernière dictature militaire en Argentine (1976-1983), qui se sont parfois définitivement installés à Paris (Julio Cortázar, Héctor Bianciotti devenu membre de l’Académie française mais aussi Copi, Juan José Saer ou, plus récemment, Ariana Harwicz, Eduardo Berti, Laura Alcoba, Alicia Dujovne Ortiz ou Silvia Baron Supervielle).

Unique en Amérique latine, le programme d’aide à la publication « Victoria Ocampo » contribue, depuis sa création en 1984, à l’édition de plus de 30 titres chaque année, soit 15 % des cessions de droits vers l’Argentine.

Aussi est-ce tout naturellement que l’Institut français d’Argentine fait de la diffusion et de la promotion du livre français une action prioritaire. Nouant, au fil des années, un partenariat solide avec l’ensemble des acteurs et professionnels du marché du livre – les éditeurs comme les traducteurs mais aussi les grands événements, les foires et les festivals -, l’Institut français d’Argentine invite chaque année les auteurs français, publiés en Argentine, les plus emblématiques de la pensée ou de la littérature contemporaine. Un accent particulier est mis dans la diffusion de la littérature enfant jeunesse, la BD et le roman graphique, avec la visite tous les ans des plus importants auteurs et illustrateurs de France. En écho à l’intérêt des Argentins pour la nouvelle scène intellectuelle française, l’Institut français d’Argentine organise des événements de grande envergure qui, à l’instar de la Nuit de la Philosophie au mois de juin et la Nuit des Idées au mois de janvier, offrent au grand public le meilleur de la pensée d’aujourd’hui.

Unique en Amérique latine, le programme d’aide à la publication « Victoria Ocampo » contribue, depuis sa création en 1984, à l’édition de plus de 30 titres chaque année, soit 15 % des cessions de droits vers l’Argentine. Ce programme constitue un véritable effet de levier auprès des maisons argentines qui traduisent et publient près de 160 ouvrages français par an, notamment dans le domaine des sciences humaines et sociales et avec une attention croissante pour d’autres genres ainsi que pour les nouvelles tendances de la littérature d’expression française. Depuis trente-cinq ans, ce programme a soutenu la publication de près de 900 ouvrages.

Cette impulsion à l'édition est amplifiée par le programme Tintas Frescas, que l'Institut français d'Argentine a lancé en 2019, dans le but de redynamiser la traduction, l'édition et la mise en scène de théâtre contemporain. Une initiative qui a permis l'édition par les Libros del Zorzal de plus d'une douzaine de livres qui rassemblent des textes de la nouvelle scène dramaturgique française, et qui sont aujourd'hui la base de nombreuses lectures et mises en scène dans les principaux théâtres argentins et sud-américains.