Education et langue française » Etudes supérieures »
Etudes supérieures

La réflexion sur les problématiques environnementales et les rapports nature / société est traversée ces dernières années par les questionnements autour de l’Anthropocène. Pour faire face à un futur nourri d’incertitudes croissantes et répondre à la question pressante du « que faire ? », il est nécessaire d’imaginer les modalités d’accompagnement des sociétés dans cette ère controversée.

Dans ce cadre, l’École urbaine de Lyon organise à Buenos Aires, en Argentine, la Première École latino-américaine sur l’urbain Anthropocène en partenariat avec l’Université nationale de San Martín et l’Institut français d’Argentine. Quel sens le contexte latino-américain donne-t-il à la notion d’urbain Anthropocène ? Quelle en est sa portée? Les inégalités sociales et économiques accrues, les rapports privé/public face aux ressources ou encore les évolutions politiques auxquelles nous assistons, offrent un paysage particulier pour poser les questionnements. Du 12 au 17 juillet, des équipes internationales, pluridisciplinaires et intersectorielles seront confrontées aux problématiques que se posent les habitants d’un territoire de la première couronne de Buenos Aires: le partido de San Martín.

Après une journée de conférences, les groupes travailleront sur des études de cas abordant des thèmes variés (risques, agriculture urbaine, habitat en contexte de pressions et de pollutions métropolitaines). Le programme sera ponctué de tables rondes et ateliers, portant sur les notions concurrentes (technocène / capitalocène), les ontologies, les relations humains-non humains, l’incertitude. La semaine invitera à l’apprentissage et à l’échange sciences / arts / sociétés autour de l’urbain Anthropocène.

Descargar Flyer FR Descargar Flyer ESP
FacebookTwitterGoogle+WhatsApp