Education et langue française » Actualités »
Actualités

Le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse M. Blanquer a signé au côté de son homologue argentin M. Finocchiaro et du représentant de la Fondation Schneider et de Schneider Electric une déclaration d’intention visant la création d’un centre d’excellence en formation technique aux métier de l’efficience énergétique. Ce centre permettra la formation de formateurs au sein de l’institut national de l’enseignement technologique (INET) argentin à Buenos Aires et sur cette base un réseau de centre de formation sera déployé dans plusieurs villes stratégiques dans le cadre de partenariat avec des centres des métiers et des qualification français.  Les publics défavorisés seront particulièrement ciblés. Cette déclaration d’intention formalise la venue en Argentine d’un expert technique du ministère de l’éducation nationale en 2019 et annonce la signature à venir début 2019 de l’accord tripartite nécessaire au lancement opérationnel du projet.

La visite du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères M. Le Drian fut mise à profit pour signer deux textes dans le domaine de la coopération universitaire.

46055599082_267674f6dc_o

A l’occasion de la visite du Président de la République en Argentine en 2016, une Déclaration d’intention fut signée afin de mener une action de coopération universitaire dans les domaines des arts et de la culture dans une perspective de recherche et d’innovation.

C’est dans ce cadre que les deux ministres en charge des affaires étrangères M. Le Drian et M. Faurie ont signé un accord intergouvernemental visant la création formalisée du programme INNOVART, soutenu pour la partie française par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministère de la Culture et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et pour la partie argentine par le ministère de l’éducation, de la culture, de la science et de la technologie (MECCyT). Cette accord consolide un programme encore récent car lancé l’an dernier mais dont la dynamique des projets en cours a pu être soulignée le 1er novembre dernier  à l’occasion d’une rencontre organisée à Buenos Aires en présence des représentants du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et du ministère de la Culture.

Par ailleurs M.Le Drian et M.Finocchiaro, ministre chargé de l’éducation et de l’enseignement supérieur, ont renouvelé par échange de lettres le programme de mobilité doctorales Saint –Exupéry dont l’accord en cours expirait en février 2019. Cette décision vient souligner l’accord des parties sur la nécessité de renforcer le potentiel du continuum formation/recherche à travers le niveau doctorat (environ 15 mobilités annuelles) tout en assurant la bonne articulation du dispositif avec les autres instruments de notre coopération universitaire et scientifique.

FacebookTwitterGoogle+WhatsApp