Coopération universitaire

L’Argentine est dotée d’un système universitaire important composé de 123 établissements accueillant 1,9 millions d’étudiants (en progression constante et dont 80% en Universités publiques). Il s’agit, pour la France, d’un partenaire de premier plan en Amérique latine avec une forte similitude dans son organisation et sa philosophie (système principalement public, accès ouvert, formation de qualité). Cette similitude peut être illustrée par la signature en mars 2015 entre la France et l’Argentine d’un Accord de reconnaissance mutuelle des diplômes et des périodes d’études, signe d’une comparabilité de leurs modèles de formation supérieure. Ingénierie, Master et Doctorat, Sciences humaines et sociales, sciences et technologies, réciprocité des mobilités sont quelques-uns des maitres mots de la relation franco-argentine.

La coopération universitaire franco-argentine a pour caractéristiques d’être cofinancée et réciproque avec près d’un millier d’Argentins en France et vice-versa.

Elle poursuit les objectifs suivants :

  • Favoriser la formation de ressources humaines qualifiées disposant d’une ouverture vers l’international par le développement des mobilités étudiantes de niveau Master et Doctorat et enseignantes dans les 2 sens,
  • Appuyer le développement de relations institutionnelles entre universités et écoles françaises et argentines. Cela se traduit par un soutien à la constitution de réseaux d’établissements français et argentins, un accompagnement dans la définition de projets de coopération entre établissements et la mise en place d’accords institutionnels (350 à ce jour impliquant 60 universités)
  • Générer les conditions d’une coopération académique et scientifique autour de la reconnaissance mutuelle des périodes d’études à l’étranger, la création de filières à double diplôme (35 doubles diplômes de niveau master, doctorats codirigés ou en cotutelle…), la définition de projets scientifiques conjoints comme des publications ou la réponse à des appels d’offres internationaux

Les Sciences humaines et sociales et les sciences et technologies sont les deux principaux domaines pour les étudiants et également centres d’intérêt pour les relations entre établissements d’enseignement supérieur. Cela s’inscrit en regard pleinement dans la dynamique argentine impulsée par les plans de développement nationaux en matière d’enseignement technique supérieur et d’ingénierie.

Ainsi notre action se fonde donc sur deux axes complémentaires : les relations entre établissements français et argentins qui induisent le succès des programmes de mobilité encadrée et de bourses (ARFITec, ARFAgri, Saint Exupéry, Bec.Ar…) mais également l’interrelation entre les coopérations éducative, linguistique, universitaire et scientifique.

L’installation en septembre 2014 à Buenos Aires de la 4e antenne internationale de la prestigieuse Comue SORBONNE PARIS CITE est un exemple de cette coopération universitaire et scientifique aboutie. Citons également la naissance en 2014 d’un nouveau programme ARFAGRI en faveur de la mobilité des étudiants et enseignants/chercheurs en agronomie et médecine vétérinaire et prochainement en 2016 du programme INNOVART de mobilité dans les domaines croisés Art et Innovation.

La coopération académique en sciences humaines et sociales (historique avec l’Argentine) et le débat d’idées reposent essentiellement sur :

  • les Centres Franco-Argentins d’études notamment en sciences humaines et sociales à Buenos Aires, Córdoba et Mendoza qui animent au sein des universités un programme annuel de manifestations académiques et scientifiques ;
  • les alliances stratégiques avec d’autres établissements d’enseignement supérieur dont le pôle émergent fort des universités du « Conurbano bonaerense » (universités publiques de la banlieue de Buenos Aires);
  • Le Programme La Condamine, un programme de coopération entre un Consortium d’universités françaises et l’Université du Salvador en Argentine qui propose à Buenos Aires un espace académique biculturel franco-argentin dans lequel sont mises en œuvre des formations universitaires menant à l’obtention d’un Master 1 du système LMD européen. Les diplômés sont des professionnels trilingues (espagnol, français et anglais) ayant obtenu une « Licenciatura » ou le diplôme d’avocat argentin et une Maîtrise (Master 1) de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne en Droit, en Économie ou en Gestion selon la filière suivie (http://lacondamine.usal.edu.ar) ;
  • le programme PREFALC (Programme Régional France-Amérique latine et Caraïbes), outil de coopération hébergé par la Maison des Sciences de l’Homme impliquant divers partenaires et qui permet la mise en place de masters conjoints entre l’UE et l’AMLC grâce à une mobilité enseignante (l’Argentine a le plus grand nombre de projets actuellement en AMLC).

Promouvoir l’expertise française en ingénierie et dans le domaine de la recherche est une démarche volontariste de l’Ambassade qui s’articule étroitement avec les projets visant le rapprochement avec le secteur privé. Le Campus d’excellence PLM Dassault Systèmes de Cordoba, créé en 2015, portant sur la formation à la modélisation et à la gestion des cycles de vie des projets industriels dans les secteurs par exemple de l’aéronautique et de l’automobile, en est un exemple. 2016 a vu la naissance d’une collaboration entre l’entreprise Danone, le centre de recherche argentin CESNI et le regroupement des écoles françaises d’agronomies Agreenium/IAVFF autour d’un projet sur la nutrition.

Dans la même logique, le poste accompagne un projet de développement l’enseignement technique et technologique, qui devrait contribuer au développement de plateformes technologiques permettant de donner une visibilité à notre expertise et d’encourager de nouveaux échanges.

La promotion des études en France est effectuée par l’agence Campus France à travers la participation régulière à des forums universitaires, l’organisation de missions d’information et d’orientation dans les universités argentines sur tout le territoire, l’organisation du Salon virtuel Européen « EuroPosgrados » et de salons étudiants.

Outre l’espace d’accueil aux étudiants situé dans les locaux de l’Institut français d’Argentine à Buenos Aires, Campus France Argentine s’appuie sur des points d’information relayés par le réseau des Alliances françaises notamment à Córdoba, Mendoza et Rosario.

Campus France organise également des Journées universitaires franco-argentines pour qu’établissements d’enseignement supérieur français et argentins se rencontrent et développent leur coopération (Paris en 2014, Buenos Aires sur la formation doctorale en 2015, Buenos Aires en mai 2016 sur la formation artistique et l’innovation).

En 2015 Campus France a lancé la version argentine de France Alumni ainsi qu’un catalogue en ligne des accords universitaires.