Coopération décentralisée

L’institut français d’Argentine participe au dialogue des territoires entre la France et l’Argentine et accompagne des projets de coopération décentralisée entre collectivités locales des deux pays. Cette action est soutenue par le Ministère l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) à travers sa Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT).

Dans ce cadre, l’Institut français d’Argentine favorise la création d’espaces de rencontre entre autorités locales, en Argentine et en France, qui permettent de renforcer la connaissance entre les acteurs de la coopération, et encourage le développement de partenariats et de projets. Il joue aussi, plus particulièrement, un rôle de conseil politique et technique, d’accompagnement et de coordination auprès des collectivités françaises en lien avec Cités Unies France (CUF) et en son sein, le groupe pays Argentine.

La coopération décentralisée s’est particulièrement développée lors du Premier forum franco-argentin de la coopération décentralisée qui s’est tenu à Buenos Aires et à La Plata en décembre 2008, avec la participation de 16 collectivités françaises et plus d’une centaine de collectivités argentines. Ce premier forum a été l’occasion de lancer plusieurs partenariats pour l’échange de bonnes pratiques et de coopérations. Quatre ans après, ce sont les Deuxièmes Rencontres France-Argentine de la coopération décentralisée, organisées à Biarritz et à Pau en novembre 2012, qui ont permis de multiplier les partenariats et de renforcer les échanges entre les collectivités, avec la participation de plus de 200 personnes représentant, entre autres, 32 collectivités territoriales argentines et 44 collectivités françaises.

Des  partenariats et des projets sur des thématiques telles que le développement économique, les pôles de compétitivité, l’environnement et la protection des espaces naturels, la formation professionnelle, le tourisme durable et les politiques culturelles ont eu lieu au cours de ces 10 dernières années. Les principaux acteurs, du côtéfrançais, ont été le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, les conseils départementaux de la Vienne, de l’Aude, des Pyrénées Atlantiques, de la Lozère et de l’Aveyron, les villes ou métropoles de Paris, Brest, Pau, Chartres, Boulogne-sur-mer, Poitiers,  Nanterre… Du côté argentin, ce sont les Provinces de Buenos Aires, Mendoza, Chubut, Salta, San Juan, Jujuy, Misiones, Corrientes, et les villes de Buenos Aires, La Plata, Luján, Morón, Saavedra-Pigüé, Concordia, Santa Fe, entre autres, qui ont ou ont eu des partenariats avec les collectivités françaises.

Un dispositif d’appels à projets spécifiques (bilatéral, jeunesse, alimentation et agriculture durables, climat,…) ou généraliste, mis en place par la DAECT, permet de cofinancer des projets de coopération décentralisée. La coopération décentralisée est accompagnée en étroite collaboration avec le Ministère argentin des Relations Extérieures et du Culte (MREC), l’Ambassade d’Argentine à Paris et CUF.

carte-coop