Science » Café des Sciences »
Café des Sciences

 

cafedessciences1finale

Le jeudi 10 mai au Centre Culturel de la Science, a eu lieu le 27ème Café des Sciences, cette fois sur le thème “Villes du futur : villes intelligentes ?“. Les orateurs étaient le politologue français Antoine Courmont, responsable scientifique de la chaire Villes et numérique de Sciences Po et chercheur au Centre d’études européennes et de politique comparée, et l’architecte argentin Gabriel Lanfranchi, directeur du programme Villes du CIPPEC et coprésident de la Task Force Action pour le Climat et Infrastructure pour le Développement du T-20. Florencia Medicina, architecte pour l’Université de Belgrano et éditrice de la revue d’architecture argentine PLOT, a modéré cette rencontre.

Une réflexion a été menée sur les multiples définitions d’une ville intelligente, qui selon Gabriel Lanfranchi pourrait être une ville qui connait ses meilleurs atouts, ses limites, et qui peut répondre aux défis contemporains actuels ; ou encore une ville qui s’organise intelligemment, qui résout ses problèmes de manière transversale. Antoine Courmont a complété en présentant différents modèles de villes intelligentes : celles qui cherchent à optimiser leurs réseaux urbains, celles qui se concentrent sur l’innovation, le développement économique, celles qui favorisent la relation avec leurs citoyens… et il a précisé que tous ces types de villes intelligentes pouvaient fonctionner avec des organisations très différentes : des technocratiques jusqu’aux plus collaboratives.

Parmi d’autres aspects de la question, les orateurs ont également abordé le sujet des défis que doivent relever les villes intelligentes. Selon Gabriel Lanfranchi, il y a trois défis majeurs : améliorer la représentativité, renforcer la résilience, et résoudre les inégalités. Antoine Courmont a mis en garde concernant ce dernier, en soulignant le fait que le numérique a tendance à amplifier les phénomènes préexistants, telles que les inégalités.

La discussion s’est achevée sur le thème du secteur agricole, qui, contrairement à la croyance générale, est l’un des plus digitalisé. Cela permet de faire le lien avec le prochain Café des Sciences « Villes du futur : durables pour tous ? », où les chercheurs et docteurs en géographie Julie Le Gall et Andrés Barsky parleront d’agriculture urbaine et d’approvisionnement de proximité. Il se déroulera le jeudi 31 mai à 18h30, également dans la cafétéria du Centre Culturel de la Science de Buenos Aires.

Ces cafés se déroulent dans le cadre de la saison “Urbanotopías : La science et le futur des villes”, organisée en mai et juin par l’Institut Français d’Argentine et le Centre Culturel de la Science.

cafe des sciences 2

FacebookTwitterGoogle+WhatsApp